Historique

Le Gast- und Kulturhaus Der Teufelhof de Bâle a ouvert en 1989. Les propriétaires précédents ont ainsi réalisé le rêve de leur vie.

Le Teufelhof de Bâle occupe deux maisons historiques jumelées dans la vieille ville de Bâle et propose deux hôtels, deux restaurants (dont un a été récompensé par une étoile au guide Michelin), un théâtre, une boutique de vins, un café, un bar et une cave archéologique. La culture est partout dans l’établissement. Cela vaut la peine de spécifier que ses créateurs n’étaient pas directement du milieu de l’hôtellerie.

Ayant décidé que le théâtre ne devait pas être compris comme un îlot culturel, mais comme un élément qui participe activement à la vie de la ville, Dominique Thommy et son partenaire Albert leVice ont construit le premier petit théâtre mobile en 1967 : le « schiefe Theater » était une construction spéciale sur roues, qui dépliée en une salle de théâtre fermée et isolée acoustiquement, pouvait héberger un public de 120 personnes et avait une scène entièrement équipée. « Das schiefe Theater » apparaissait dans des endroits où le théâtre n’était pas attendu : au milieu de la vie de tous les jours dans les centres citadins. Monica et Dominique Thommy-Kneschaurek se sont rencontrés pendant cette période intense. « Das schiefe Theater » donnait sa première à Bâle en octobre 1968. Les sept années qui suivirent, ils allèrent partout en Europe avec leVice et sa femme et jouèrent devant plus de 90.000 spectateurs en plus de 1.100 représentations. Après la période intensive des voyages avec « Das schiefe Theater », le couple souhaitait se poser.

La question pour eux était de savoir comment diriger un théâtre sur un site permanent et concevoir un programme qui ne dépende ni des subsides ni des grosses productions. Ils ont trouvé la solution en pondant l’idée d’auto-subsidier le théâtre en exploitant à côté un café et un restaurant. Ils ont commencé par diriger le Kaffee zum Teufel à Bâle pour créer ensuite quelque chose de plus grand 14 ans plus tard - la Kultur und Gasthaus der Teufelhof.

Ils ont poursuivi leur objectif avec une obstination attendrissante, malgré les objections qui ont duré six ans et ont été résolu en leur faveur devant une cour fédérale. Et c’est ainsi que le Teufelhof devint ce qu’il est aujourd’hui.

Le principal objectif de la Kultur und Gasthaus der Teufelhof Basel est de piquer la curiosité et d’être un agent entre les personnalités et leur produits de qualité ainsi que les clients. A la fois dans le domaine de la gastronomie que dans celui du théâtre et des arts visuels. Le visiteur du théâtre devrait prendre conscience de la culture culinaire et des arts visuels, les gourmets se piquer de curiosité pour le travail théâtral ainsi que les salles d’art et expositions, alors que les admirateurs d’œuvres d’art apprennent à apprécier les arts de la cuisine et de la scène.

De plus, les activités gastronomiques et hôtelières continuent de financer l’art. Cela rend le Teufelhof unique. Le 1er janvier 2009, le Teufelhof a changé de propriétaires. Et Mr et Mme Thommy ont ajouté une autre facette à leur histoire impressionnante : Ils n’ont pas vendu l’établissement au meilleur investisseur et ont rejeté des offres faites par des cheiks arabes. Non, ils ont vendu l’hôtel à deux anciens employés, Nathalie Reinhardt et Raphael Wyniger pour un prix bien plus bas que celui offert par le cheik. Ils l’ont fait en sachant que les nouveaux propriétaires continueraient le concept. Et quel que soit ce qu’il devient, il s’agira toujours de la diversité du succès de cet établissement.

2011

Le 6. Mai 2011 le Teufelhof Basel a été élu le magasin le plus accueillant de Bâle. Ce prix nous fait énormément plaisir et aussi fier. 

Article dans le BaZ du 06.05.2011
Annonce dans le BaZ du 14.05.2011

Pour de plus amples informations sur l'histoire, veuillez lire la suite en allemand ou en anglais.

Si une réservation en ligne n’est pas possible, veuillez nous contacter directement par téléphone +41 61 261 10 10 ou par e-mail info@teufelhof.com.

Si une réservation en ligne n’est pas possible, veuillez nous contacter directement par téléphone +41 61 261 10 10 ou par e-mail info@teufelhof.com.

Si une réservation en ligne n’est pas possible, veuillez nous contacter directement par téléphone +41 61 261 10 10 ou par e-mail info@teufelhof.com.